Une GMAO mobile pour améliorer la maintenance préventive

La maintenance est un domaine qui exige aux acteurs d’être constamment en mobilité. L’utilisation d’un logiciel de GMAO, Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, sera d’autant plus efficace et aura un impact d’autant plus important sur la productivité et la qualité de service, s’il a été développé sur des technologies cloud et mobile qui garantissent son utilisation aisée en déplacement, sans rupture de la chaîne d’information, désormais 100% digitale.

Les échanges via une GMAO mobile entre les managers et les techniciens ont créés un univers où toutes les informations peuvent être envoyées sans effort d’une personne à l’autre et accessibles en permanence et instantanément. La gestion et la surveillance des actifs peuvent être effectuées de n’importe quel endroit grâce au cloud et aux logiciels disponibles sur les plateformes mobiles. Et cela a un impact favorable considérable sur la maintenance préventive des équipements techniques.

Une GMAO mobile pensée pour le technicien

L’une des avancées majeures des solutions de GMAO de dernière génération est la refonte de l’interface utilisateur afin qu’elle soit plus intuitive pour les techniciens sur le terrain et pour leurs managers depuis un poste fixe, via un browser web. Une application mobile pensée pour les techniciens va apporter énormément de facilité au technicien, à la condition que ses concepteurs, l’éditeur de logiciels de GMAO, aient opté pour des choix technologiques qui en assurent une parfaite adoption par ses utilisateurs mobiles. Parmi ces options retenues, on peut en distinguer les essentielles :


  • L’application doit fonctionner obligatoirement sur smartphone
  • Elle doit permettre la reconnaissance vocale
  • Elle doit être aussi simple à utiliser qu’une application de réseau social
  • Accès direct au GPS (transfert d’adresse de destination)
  • Prise de photos enregistrées directement dans le cloud

GMAO mobile : les indispensables

Obligatoirement sur un smartphone

Un smartphone se manipule d’une main beaucoup plus facilement qu’une tablette. La prise de photos est plus simple. On peut utiliser un flash. Il se glisse dans la poche, etc. Sur le terrain, le mobile surpasse largement la tablette, se révèle beaucoup plus polyvalent et permet de réaliser des économies.

La reconnaissance vocale

L’application de GMAO mobile doit pouvoir être utilisée en reconnaissance vocale. Une fois intégrée dans le logiciel, la reconnaissance vocale permet aux techniciens de remplir les informations requises tout en continuant à exercer leurs missions. Le fait d’avoir les mains libres sur le terrain est un avantage considérable pour les intervenants et leur permet de saisir les informations requises de manière beaucoup plus simple.

Aussi simple à utiliser qu’une application de réseau social

Aujourd’hui, tous les techniciens sont habitués à utiliser les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter et j’en passe, dans leur sphère privée. L’application de GMAO mobile, même si elle va être en mesure de fournir plus de fonctionnalités, doit se conformer aux standards et aux modes d’utilisations édictés par les applications de social media.

Quels vont être les bénéfices de la mise en place d’une GMAO mobile sur la maintenance préventive ?

L’utilisation d’un programme de maintenance préventive planifiée est l’un des principaux moyens dont disposent une entreprise pour réduire les coûts d’une installation technique, d’augmenter son niveau de sécurité et d’en réduire le nombre d’arrêts. La maintenance réactive, qui consiste à attendre la survenue d’une panne de l’équipement avant de programmer les réparations, témoigne d’un manque de prévoyance de la part de l’équipe et finit toujours par coûter à l’entreprise beaucoup plus cher que la maintenance planifiée préprogrammée.

Un programme de maintenance planifiée mal organisé peut constituer un obstacle à la sécurité des opérateurs, des intervenants maintenance et à la productivité de l’usine. Or, les plans de maintenance préventive restent encore souvent mal gérés. Il est ainsi possible de suivre différents indicateurs qui vont en révéler l’efficacité.

  • Une quantité importante de tâches non planifiées
  • Dysfonctionnement fréquent des équipements
  • Augmentation des temps d’arrêt
  • Une sécurité mal assurée
  • Des coûts budgétaires qui dérapent

Voyons cela plus en détail…

Une quantité importante de tâches non planifiés

L’objectif de la maintenance planifiée est de rendre compte des tâches doivent être inévitablement effectuées afin de pouvoir les planifier correctement. Si les installations font l’objet de fréquentes tâches supplémentaires non planifiées en plus des tâches d’entretien, c’est le signe que la maintenance préventive n’empêche rien en réalité.

Les tâches non planifiées pèsent lourd sur les budgets et les calendriers, et peuvent affecter la confiance des techniciens dans leur management, lorsqu’ils constatent des retards importants qui auraient dû être pris en compte à l’avance. Les tâches non planifiées détournent les opérateurs des tâches nécessaires, ce qui entraîne un ralentissement important et engendre des retards. Une situation qui peut prendre du temps à être résorbée. Aucun plan de maintenance préventive ne débarrassera complètement une entreprise des tâches non planifiés, il y aura forcément un problème occasionnel qui nécessitera une action immédiate, mais en suivant la quantité de tâches non planifiés qu’une installation subit, on peut se faire une idée de l’efficacité réelle du programme de maintenance. C’est le sacro-saint ratio préventif vs curatif.

Dysfonctionnement fréquent des équipements

La maintenance programmée est conçue pour être une frappe préventive contre un équipement défaillant, en détectant la possible survenue d’un problème avant qu’il ne surgisse, tout en prolongeant la durée de vie des équipements et des machines. Les fabricants de matériels recommandent toujours une maintenance pour chaque pièce qu’ils conçoivent et cette directive, combinée aux données sur l’historique et l’utilisation des équipements, doit être respectée pour éviter tout dysfonctionnement.

La mesure du succès d’un programme de maintenance préventive en place est qu’il empêche réellement les dysfonctionnements de l’équipement. Si l’équipement a encore besoin de réparations après avoir subi un entretien régulier, il est impératif de procéder à un audit pour déterminer les causes de cette anomalie.

Augmentation des temps d’arrêt

Les temps d’arrêt drainent l’argent du processus de fabrication. Si les opérateurs ne sont pas en mesure de travailler, cela affecte le flux de travail, qui à son tour diminue la quantité de produits finis usinés ou assemblés. Les causes principales des temps d’arrêt est la maintenance intempestive, non planifiée ou le dysfonctionnement complet de l’équipement.

Toute usine connaissant une augmentation inexpliquée du temps d’arrêt de ses salariés doit immédiatement analyser la qualité de la maintenance préventive.

Une sécurité mal assurée

L’une des raisons les plus graves pour que les machines continuent à fonctionner au maximum de leur potentiel est l’impact qu’elles ont sur la sécurité des travailleurs. Les accidents augmentent lorsque les équipements fonctionnent mal. Les opérateurs sont alors mis dans une situation dangereuse parce que l’entreprise n’est pas capable d’entretenir correctement le matériel qu’ils utilisent. Les accidents du travail, en particulier ceux causés par des équipements techniques, par des machines ou par des robots, sont un signe certain qu’il faut améliorer et/ou renforcer les opérations de maintenance planifiée.

Des coûts budgétaires qui dérapent

Les managers qui gèrent efficacement la maintenance planifiée peuvent s’attendre à voir diminuer les sommes consacrées à chaque équipement, mais lorsque la maintenance préventive n’est pas correctement planifiée, elle peut faire grimper le budget en flèche. Si les coûts continuent à s’accumuler, cela peut être le signe que la maintenance planifiée n’est pas aussi efficace qu’elle devrait l’être. Il est alors urgent de faire évoluer ou de changer son logiciel de GMAO pour assurer une gestion parfaite des plans de maintenance. Les fonctions délivrées en mobilité vont ici se révéler essentielles. De plus, la possibilité offerte par le cloud de disposer d’un lieu centralisé où les données relatives aux équipements peuvent être stockées et utilisées pour planifier de manière optimale l’entretien des machines est un atout inestimable sur lequel aucun manager ne peut faire dorénavant l’impasse.

Conclusion

La création d’un programme de maintenance planifiée efficace n’est pas une tâche simple et, heureusement, les logiciels de GMAO de dernière génération associant les fonctions cloud et mobile vont permettre de créer des plans de maintenance efficaces basés sur les données terrain et de monitorer beaucoup plus aisément qu’auparavant leur bonne réalisation.

Laisser un commentaire